samedi 13 octobre 2012

Mont d'Arménaz

Jolie balade d'automne dans le massif des Bauges. Un grand troupeau de chamois vivant au pied du Mont Pécloz agrémente une rude ascension !

Ascension finale du Mont d'Arménaz

Accès : Grenoble > Montmélian > St Pierre d'Albigny > Ecole > Direction Notre Dame de Bellevaux

Départ : Parking du couvent

Itinéraire : 
 => Départ (11h50, 870m)
 => Village de la chapelle (12h20, 1050m)
 => Cabane des gardes (13h50, 1680m)
 => Arête de l'Arpette (14h40, 2010m)
 => Mont d'Arménaz (15h15, 2158m)
 => Village de la chapelle (18h10, 1050m)
 => Départ (18h30, 870m)

3h30 de montée et 2h30 de descente pour un dénivelé d'environ 1300m.

Du parking, la piste forestière mène à la chapelle, puis au village en ruines de la chapelle d'où il faut bifurquer sur la droite pour arriver au fond des prés. L'ascension devient plus marquée lors de son passage dans la forêt sur un chemin pierreux. En vue de la cabane des gardes, un chemin descend de quelques mètres de dénivelé pour entamer une difficile et longue montée menant au pied des monts Pécloz et d'Arménaz. Les chamois vivent ici sur une plaque herbeuse située au milieu d'un immense pierrier. Une belle vue sur le Mont Blanc à l'arrivée sur l'arête d'où partent des sortes de toboggans formés par les strates géologiques. A gauche, le Mont Pécloz, à droite le Mont d'Arménaz qui demande un dernier effort pour arriver au sommet. Retour par le chemin de l'aller.

Vue du sommet du Mont d'Arménaz
Une belle vue du Mont Blanc depuis le Mont d'Arménaz
Le Mont Pécloz et ses chamois
Un beau troupeau de chamois
Chamois
Le pierrier descendant du Mont Pécloz
A gauche, le Pécloz, à droite le Mont d'Arménaz

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire