samedi 7 janvier 2017

Le Jocou

Une boucle magnifique effectuée sous un soleil éclatant et un blizzard d'hiver glacial. Une première partie dans un superbe vallon abrité du vent à laquelle succède à partir du col de Seysse une ascension polaire tourmentée par des forts vents. Très à l'ombre, cette partie nécessite beaucoup de prudence pour ne pas glisser. Hormis cela, cette balade est très agréable et probablement sans difficulté en été.

Le pâturage du Jocou avec le sommet du même nom sur la droite


Accès : Grenoble > A51 > Col de la Croix Haute > Grimone

Départ : Après le Col de la Croix Haute, descendre puis tourner à droite en direction de Chatillon en Diois. La route remonte jusqu'au Col de Grimone puis redescend. Se garer dans le premier virage vers l'altitude 1294, quelques places disponibles.

Itinéraire :
 => Parking (1294m, 12h20)
 => Col de Seysse (1744m, 14h10)
 => Le Jocou (2051m, 15h10)
 => Col Pigeon (1835m, 15h45)
 => Parking (1294m, 16h45)

Boucle de 4h30 pour un dénivelé de 750m environs.

Du parking remonter à la Pouyat pour prendre la direction du col de Seysse et du pâturage du Jocou. Le sentier rejoint un temps une piste carrossable que l'on quitte rapidement pour arriver aux Amousières. De là, il descend légèrement pour entamer une belle ascension à travers la prairie en direction du col de Seysse. Au col, prendre le sentier de droite qui arrive au pied de la raide ascension du Jocou. Prudence sur cette section en hiver.

La très raide montée s'achève sur une redescente directe vers le col Pigeon en passant devant une cabane de berger. Deux choix de descente possibles au col Pigeon : soit par la forêt, soit par la prairie et le col de Vente-Cul. Etant donné les conditions du jour, c'est le choix de la forêt qui a été fait. On finit par arriver à la Pouyat, puis au parking du départ.

Des vaches dans l'alpage du Jocou en plein mois de janvier

En vue du col de Seysse

Magnifique vue sur l'Obiou

Le sommet du Jocou est pelé et balayé par les vents

La cabane de berger non loin du sommet du Jocou

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire